27/09/2018 18:00

RESULTATS SEMESTRIELS 2018

  • Progression du chiffre d'affaires et de l'EBITDA
  • Impact d'éléments non récurrents sur le Résultat opérationnel courant
  • Situation financière solide

Paris, le 27 septembre 2018

ROCHE BOBOIS S.A (ISIN : FR0013344173 - Mnémonique : RBO), la référence internationale de l'ameublement haut de gamme et du French Art de Vivre, publie ses résultats semestriels 2018. Le Directoire de Roche Bobois S.A réuni le 25 septembre 2018 a arrêté les comptes.

Normes IFRS (en M€) 1er semestre
2017*
1er semestre
2018*
Ventes de marchandises  110,2 113,2
Redevances et autres services 16,1 16,0
Chiffre d'affaires 126,3 129,2
Marge brute sur vente de marchandises 57,4% 57,7%
Ebitda courant 10,2 10,4
Résultat opérationnel courant** 5,3 3,9
Résultat opérationnel 5,1 3,5
Résultat financier -0,5 -
Charge d'impôts -1,5 -1,5
Résultat net 3,1 2,0
Résultat net pdg 3,0 1,7

*Données 2018 auditées. Les données au 30 juin 2017 n'ont pas fait l'objet d'audit
** Impact du plan d'AGA de 3,3 M€ contre 1,7 M€ au 30 juin 2017

Au 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires du Groupe ressort à 129,2 M€ (contre 126,3 M€ au 1er semestre 2017), en hausse de +5,4% à taux de change constants (+2,3% à change courants). Cette progression est le résultat du dynamisme des ventes dans la grande majorité des zones géographiques notamment aux Etats-Unis/Canada et en France qui affichent respectivement une hausse de +9,2% (à change constant) et de +5,7% de leurs chiffres d'affaires. Ces deux zones bénéficient des premières contributions des magasins ouverts au 2nd semestre 2017 et de décalages de livraisons de fin d'année sur le début d'exercice 2018. A noter que la performance de la France s'inscrit dans un contexte moins porteur pour le marché français du meuble (repli de -0,6% en cumul à fin juin 2018 – source : IPEA).

Les ventes en Europe progressent également de +8,0% à change constant. Seul le Royaume-Uni, marché impacté par le Brexit, est en retrait de -6,9% à devise constante (cette zone ne représente que 6% du chiffre d'affaires total du 1er semestre 2018).

La marge brute du Groupe reste élevée à 57,7% contre 57,4% au 1er semestre 2017.

Les charges externes et les charges de personnel restent parfaitement maîtrisées.

L'EBITDA courant ressort à 10,4 M€, en progression de +3,1% à change constant. Au niveau géographique et hors coûts corporate, la France réalise une très belle progression de sa marge d'EBITDA courant à 8,0% (contre 6,6% au 1er semestre 2017 et 4% sur l'exercice 2017) qui s'explique par les actions d'optimisation du réseau de magasins mais aussi par un bon niveau d'activité et certains décalages de livraisons de fin d'année. Ce niveau compense en partie la moindre contribution de la zone Europe (marge d'EBITDA courant de 7,7% contre 10,7% au 1er semestre 2017 à change constant) pénalisée ponctuellement par un effet de base défavorable en Espagne et par l'intégration en propre de deux franchises italiennes qui n'ont pas encore atteint leur seuil de rentabilité. Le Royaume-Uni se maintient sur la période malgré le repli de chiffre d'affaires, grâce au niveau élevé du panier moyen. L'Amérique du Nord reste, quant à elle, à un niveau élevé (10,9% contre 12,3% au 1er semestre 2017 à change constant dans un contexte de montée en puissance progressive des nouvelles ouvertures de magasins).

Au total, la marge d'EBITDA courant du Groupe (à change courant) s'élève à 8,0% au 30 juin 2018.

 

Impact d'éléments non récurrents sur les charges opérationnelles

Le résultat opérationnel courant ressort à 3,9 M€ contre 5,3 M€ au 30 juin 2017, impacté ponctuellement par le plan d'actions gratuites (AGA) qui s'élève à 3,3 M€ sur ce semestre (ce plan d'AGA pénalise le ROC mais est retraité de l'EBITDA). L‘attribution des tranches 2 et 3 de ce plan a été réalisée au 1er semestre 2018 et cet impact sera plus limité au 2nd semestre (de l'ordre de 0,7 M€).

Hors plan d'AGA, le résultat opérationnel courant serait en croissance à 7,2 M€ contre 7,0 M€ au 30 juin 2017.

Le résultat opérationnel ressort à 3,5 M€ contre 5,1 M€ et prend en compte les frais de l'introduction en Bourse de Roche Bobois S.A (0,4 M€).

Après prise en compte du résultat financier et de l'impôt (-1,5 M€), le résultat net s'élève à 2,0 M€ contre 3,1 M€ au 1er semestre 2017.

 

Une situation financière très saine

Les capitaux propres ressortent à 48,9 M€ contre 59,3 M€ au 30 juin 2017. Le Groupe affiche une hausse ponctuelle de son BFR lié à la saisonnalité de son modèle économique de ventes à la contremarque (la variation de BFR ressort à -7,2 M€ contre -7,6 M€ au 30 juin 2017). Le BFR s'améliorera comme chaque année au second semestre (pour rappel la variation du BFR était de 2,9 M€ à fin 2017).

Les investissements du semestre (ouvertures et rénovations de magasins) se sont élevés à 2,0 M€, soit environ 1/3 du budget d'investissement de l'année.

Au 30 juin 2018, la trésorerie disponible[1] du Groupe reste élevée à 14,4 M€ (contre 19,2 M€ au 30 juin 2017) après paiement d'un dividende exceptionnel de 15,2 M€ au 1er semestre 2018.

Le Groupe bénéficie d'une situation financière très saine avec un niveau d'endettement net faible (6,6 M€ au 30 juin 2018, soit 13,5% des fonds propres du Groupe).

 

Poursuite de la stratégie d'expansion ciblée à l'international au 2nd semestre et confirmation des objectifs de l'IPO

Conformément à sa stratégie, le Groupe prévoit d'accélérer ses ouvertures de magasins intégrés dans les zones à plus forte rentabilité, et ouvrira au second semestre 3 nouveaux magasins en propre aux Etats-Unis à New York, San Diego et Greenwich (Connecticut). Pour rappel, Roche Bobois a déjà ouvert en juillet un magasin à Tysons Corner en Virginie (USA). Le Groupe reste également à l'écoute d'opportunités de rachats de franchisés ciblés. En franchise, Roche Bobois vient d'ouvrir à Singapour et Quindao (Chine) et vise 3 à 5 nouvelles ouvertures d'ici la fin d'année.

Pour rappel, au 1er semestre 2018, le Groupe a procédé à 5 ouvertures brutes (4 en franchises (Guangzhou, Tokyo 2, Kiev 2 et Cuir Center Mulhouse) et 1 en propre (Tysons Corner)[2] et 4 fermetures dont 3 franchises non stratégiques. A l'issue de ce 1er semestre, les enseignes Roche Bobois et Cuir Center disposent d'un réseau de 330 magasins.

Le groupe confirme ses ambitions annoncées lors de l'introduction en Bourse, à savoir : un chiffre d'affaires de 320 M€ en 2021 et une marge d'EBITDA à deux chiffres dès 2019. La progression significative de la marge d'EBITDA courant générée par la France sur ce 1er semestre 2018 conforte le Groupe dans sa capacité à doubler sa marge d'EBITDA courant en France d'ici 2021.

Pour atteindre ces objectifs le Groupe s'appuiera sur plusieurs leviers : (i) l'accélération des ouvertures de magasins en propre (39 ouvertures nettes entre 2018 et 2021 dont 50% en magasins intégrés) et (ii) l'intensification des rachats de franchises dans des zones stratégiques contributrices à l'EBITDA du Groupe et (iii) l'appui de relais complémentaires tels que la digitalisation (sites e-commerce prévus en 2019) et le marché du B to B. Le Groupe a d'ailleurs signé un contrat avec Fauchon l'Hôtel pour lequel il a réalisé un « Gourmet Bar », meuble emblématique de son hôtel parisien qui a ouvert le 1er septembre place de la Madeleine à Paris.

 

Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2018

Roche Bobois S.A annonce avoir mis à la disposition du public et déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers son rapport financier semestriel au 30 juin 2018. Ce document est consultable en ligne sur son site internet : www.bourse-roche-bobois.com

 

À propos de ROCHE BOBOIS SA
 
ROCHE BOBOIS SA est une entreprise familiale française fondée en 1960. Le Groupe est présent dans 54 pays avec un réseau de 329 magasins (au 31 décembre 2017), en propre et en franchise, au travers de ses deux marques : Roche Bobois, marque d'ameublement haut de gamme, à forte dimension internationale et Cuir Center, positionnée sur un segment milieu de gamme avec une empreinte essentiellement française. Avec sa marque Roche Bobois, le Groupe incarne le French Art de Vivre qu'il fait rayonner à travers le monde, avec des créations originales et audacieuses réalisées par des designers de talents (Bruno Moinard, Jean Nouvel, Ora Ito, Sacha Lakic, Christophe Delcourt, Stephen Burks, Kenzo Takada ou encore Bina Baitel...), et des partenariats avec le monde de la mode et de la haute couture. Roche Bobois est aussi un partenaire engagé dans le monde de la culture et des arts. En 2017, le volume d'affaires réalisé par les deux enseignes, incluant les franchisés, s'est élevé à 480 M€ HT, dont 388 M€ HT pour Roche Bobois et 92 M€ HT pour Cuir Center.
Le chiffre d'affaires consolidé de Roche Bobois SA en 2017 s'est élevé à 249 M€.
Plus d'informations sur www.bourse-roche-bobois.com

 

 
CONTACT
 
Actus Finance – Anne-Pauline PETUREAUX
Relations investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 72/ apetureaux@actus.fr
 
 
 
Actus Finance – Alexandra PRISA
Relations presse
Tél. : 01 53 67 36 90/ aprisa@actus.fr
 
 
 
 
 

 

 

[1] Trésorerie et Equivalent de Trésorerie, hors concours bancaires

[2] Hors Hanoï et Ekaterinbourg, ouverts fin décembre 2017

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des garanties quant à la performance future de ROCHE BOBOIS. Ces informations prospectives ont trait aux perspectives futures, à l'évolution et à la stratégie commerciale de ROCHE BOBOIS et sont fondées sur l'analyse de prévisions de résultats futurs et d'estimations de montants non encore déterminables. Par nature, les informations prospectives comportent des risques et incertitudes car elles sont relatives à des évènements et dépendent de circonstances qui peuvent ou non se réaliser dans le futur. ROCHE BOBOIS attire votre attention sur le fait que les déclarations prospectives ne constituent en aucun cas une garantie de ses performances futures et que sa situation financière, ses résultats et cash-flows réels ainsi que l'évolution du secteur dans lequel ROCHE BOBOIS opère peuvent différer de manière significative de ceux proposés ou suggérés par les déclarations prospectives contenues dans ce document. De plus, même si la situation financière de ROCHE BOBOIS, ses résultats, ses cash-flows et l'évolution du secteur dans lequel ROCHE BOBOIS opère étaient conformes aux informations prospectives contenues dans ce document, ces résultats ou ces évolutions peuvent ne pas être une indication fiable des résultats ou évolutions futurs de ROCHE BOBOIS. Une description des événements qui pourraient avoir un effet défavorable significatif sur l'activité, la situation financière ou les résultats de ROCHE BOBOIS, ou sur sa capacité à réaliser ses objectifs figure au chapitre 4 « Facteurs de risque » du document de base.

 

GLOSSAIRE

Le terme « EBITDA» courant, en anglais, « earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization », est le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Il désigne le bénéfice avant impôt du Groupe avant que n'y soient soustraits les intérêts, les dotations aux amortissements et les dépréciations des immobilisations (mais après dépréciation des stocks et créances clients), les frais d'ouverture de magasins, les charges de paiements en actions y compris le forfait social attaché.


Partie fournie par Actusnews Wire © (diffuseur professionnel d'information réglementée)